La préhistoire des hommes

Milan 2011

Si nous étions brusquement transportés quelques millions d'années dans le passé, nous ne serions pas complètement dépaysés. Les fleuves et les montagnes sont bien à leur place. Les forêts seraient pourtant particulièrement hautes et sombres avec quelques animaux surprenants, rhinocéros géants et lions à dents de sabre. Puis un étonnement : pas le moindre humain dans ce monde, d'ailleurs pas plus ici que sur les autres continents. A force de chercher, nous finirions par découvrir à l'Est de l'Afrique quelques êtres étranges, mi-hommes, mi-singes, dressés sur leurs jambes, mais avec des faces franchement simiesques. Certains d'entre eux sont nos ancêtres.

Un autre saut dans le temps, vers le présent cette fois, pour faire la connaissance de leurs descendants, à présent éparpillés sur 3 continents. De loin, nous les prendrions facilement pour des hommes. Plus près, nous ressentirions un vague malaise à voir leur front fuyant, leurs grosses mâchoires et les bourrelets qui leur font comme des visières au dessus des yeux. Ils nous surprendraient pourtant par leur habilité à tailler la pierre et à chasser le gros gibier.

Une dernière halte avant de revenir au temps présent. Nous découvrons le monde d'il y a 20 000 ans, un monde glacé, peuplé de mammouths et de rennes. Les hommes ressemblent à nos voisins, à nos parents. Ils bougent, ils pensent, ils aiment comme nous. Si proches de nous, comment peuvent-ils vivre ainsi, sans la moindre machine, sans plastique ni métal ? Ils n'utilisent que la pierre, le bois, l'os et le cuir.

Nos seules machines à remonter le temps sont les squelettes enfouis sous la terre, les bifaces abandonnés par les chasseurs, les empreintes préservées dans la cendre, des dessins tracés sur les murs des cavernes. Ces quelques fragments nous racontent l'extraordinaire histoire de l'apparition de l'homme et de ses transformations, la Pré-Histoire de l'homme.

Préhistoire des hommes

La Recherche, avril 2004

... Un ouvrage important et passionnant à lire de 12 ans (...) à 16 ans, du fait de la qualité et de l'originalité des développements.

 

 

 


Retour