Critique parue dans La Recherche, novembre 99

Tout commence par une visite de la Grande galerie de l'Evolution de Paris. L'émotion est là : un arbre étrange se révèle être un gigantesque squelette de baleine ; une question fuse : et si la Terre avait un an ? Le style simple et vivant vulgarise une information dense, elle-même reprise par un glossaire et un lexique remarquablement précis. Les grands thèmes sont développés dans une partie documentaire : les premiers animaux, la conquête de la terre ferme, le triomphe des reptiles, l'explosion des mammifères, l'aventure de l'homme, les archives de l'évolution, les mutations, la sélection, l'apparition et la disparition des espèces, l'homme facteur de l'évolution.

L'imaginaire et l'esthétique sont présents à travers plusieurs textes littéraires et oeuvres d'art. Un chapitre décrit les pensées sur l'évolution de l'Antiquité à nos jours. Enfin, des activités d'observation dans la nature et des recherches documentaires (livres, CD-ROM, forum de discussion) sont proposées pour prolonger les acquis.

La forme est splendide. De superbes documents anciens, des dessins et des peintures vives, différents papiers, laqué noir, doré, argenté font varier les plaisirs de lecture. Le souci pédagogique est réel : diagramme de couleur sur fond noir, frises parallèles de l'évolution des milieux, photographies d'enfants mis en situation, etc. Un regret : le rôle positif de «l'homme facteur de l'évolution» (principes d'écogestion, de développement durable...) n'est pas développé, pas plus que les précautions d'usage à prendre lors de l'observation et de la collecte des animaux ou des fossiles. Un Livre réussi à offrir aux jeunes adolescents après l'avoir lu, bien entendu !


Retour